Roche de Narse (Argis)

Grande voie dans l’Ain et le Bugey : Retour aux Sources à la roche de Narse à Argis

Depuis un an j’étais obsédé par ouvrir une grande voie de 100 mètres ou plus à moins d’une heure de Lyon histoire de pouvoir enchaîner les longueurs à la demi-journée avec les copains ou les clients. A part Hières sur Amby où quelques voies de 60/70 mètres sont ouvertes (voir l’article sur la voie des Celtes) et Roche Corbière à Saint-Etienne, le choix à cette distance de Lyon était un peu réduit et le rocher souvent d’une qualité douteuse. Le 29 août 2017, jour de canicule avec 35° à Lyon, nous sommes partis avec Alex en direction du Bugey dans le but d’ouvrir du bas une nouvelle voie dans une falaise encore peu connue : la roche de Narse à Argis.

Première tentative à Argis en 2016 : the search

Dur de trouver une falaise dans l’Ain qui n’entre pas dans l’arrêté biotope de 2002 (lien vers l’arrêté) et où on peut grimper en toute légalité ! Au fur et à mesure de passer dans l’Albarine pour aller bosser en via ferrata à Hostiaz ou en canyon à Chaley, une falaise attire mon attention entre Saint-Rambert en Bugey et Tenay : la roche de Narse à Argis. Ma première montée au pied de la roche de Narse date de 2015. Cette année là je découvre pas mal de murs lisses sur cette falaise du Bugey et des zones de toits et surplombs pas vraiment accueillantes. En 2016, j’aperçois du bas une vire qui appelle une visite. Renseignements pris auprès de Pierre Coillard de l’AGESSEC, l’association qui gère les sites de pratique de l’escalade dans l’Ain : ce morceau de falaise est hors arrêté biotope grâce à une petite école d’escalade équipée dans les années 2000 en bas de la falaise. Une vraie aubaine.

Une soirée de juin 2016, j’atteins la vire en auto-assurage en équipant une jolie petite longueur dans du rocher pas si mal. Ce jour-là j’eus à peine le temps de placer un relais de descente que l’orage s’abattait sur moi ! Les voisins qui habitent en bas de la falaise avaient d’ailleurs failli appeler les secours voyant un grimpeur sur la falaise sous l’orage ! Le projet d’équiper une grande voie à moins d’une heure de Lyon était né !

Première longueur à Argis en solitaire en 2016

Première longueur à Argis en solitaire en juin 2016

Une vraie grande voie dans l’Ain à moins d’une heure de Lyon

Saison estivale en Corse, voyages aux USA et Argentine, cascade, ski, proba de l’aspi, re-saison estivale… plus d’un an s’écoule. Et trouver un second de cordée à Lyon avec assez de temps et de patience pour m’accompagner n’est pas chose facile : qui a envie d’équiper de nos jours à l’heure des salles de grimpe climatisées et du suçage de spits en falaise ? C’est Alex, fraîchement sorti du test technique du DEJEPS escalade, qui tente l’aventure avec moi ce jour-ci. Merci à lui !

falaise argis bugey Ouverture retour aux sources à argis

En 2016, Argis avait encore des buis verts… en 2017 avec le passage des chenilles de la pyrale du buis dans le Bugey et avec la canicule de cet été, les buis sont comme calcinés par le soleil. L’endroit est quasi désertique et avec 35° à l’ombre, autant dur qu’on est vite « secs » dans la marche d’approche.

Nous débutons la voie par la première longueur de 2016. C’est raide et avec des prises un peu sales, heureusement j’avais laissé assez de matos dans la longueur pour passer en A0 le passage du dévers. Après un peu de nettoyage, la cotation en libre est estimée à 6b/c.

Nous attaquons la seconde longueur au-dessus de la vire et après avoir mis un point au-dessus du relais et en installant le second, mon micro BD 00 et mon piton de suspension lâchent… C’est le retour au sol ou plutôt sur la vire en dessous de mon assureur. Merci au dévers du début de longueur, j’ai frôlé le bas de la vire avec le dos ! Plus de peur que de mal, la voie aurait pu s’appeler « retour au sol ».

A l’attaque de la deuxième longueur avant de retourner sur la vire en arrachant piton et coinceur

Après L2, nous découvrons la partie haute de la falaise qu’on n’apercevait pas depuis le bas. Surprise en découvrant des grottes, des concrétions et un splendide pilier en dalle très sculptée. Sans trop de prétention aujourd’hui, jour de canicule, je m’évade vers la gauche dans une zone fissurée puis dans un surplomb avec de bonnes prises. Cette longueur est cotée 6a. Une dernière longueur en 5 avec quelques buis morts mènent au sommet de la voie.

Eric dans la magnifique partie haute de la voie : L3 en 5c/6a

Quelle surprise d’avoir ouvert 4 longueurs dans ce coin du Bugey !

Il est 18 heures passées et il est temps de redescendre. Après 30 minutes de défrichage de buis morts dans le haut, j’arrive à regagner le beau pilier de descente sur la droite. En 2 grands rappels de 50 mètres, nous touchons le sol de la voie, complétement sec pour ma part. Heureusement une source généreuse avec de l’eau fraîche à souhait coule en bas de la falaise… Ouvrir une voie du bas et un peu d’eau fraîche : les petits plaisirs simples de la vie de grimpeur ! La nom de la voie était tout trouvé : Retour aux Sources.

Cette voie devrait être la première d’une longue série tant le potentiel de la falaise pour les grandes voies ou les couennes est important.

A suivre sur le blog.

Le topo de la voie : Retour aux Sources à la roche de Narse (Argis)

Le topo de la voie est disponible sur C2C : lien

Retour aux sources en quelques lignes…

Le topo de la voie : Retour aux Sources à Argis

Hauteur : 100 mètres.

Cotations : TD-, 6b/c, 6a obligatoire  L1: 6b/c | L2: 6a+ | L3: 6a | L4: 5+

Ouvreurs : Eric Chaxel et Alex Orgeret le 29 août 2017

Avertissement : voie en « terrain d’aventure » ce qui signifie que, malgré les efforts à l’ouverture pour purger les rochers instables, des dangers du type chute de pierre(s) existent. Testez bien les prises avant de tirer dessus. Port du casque OBLIGATOIRE dans et en bas des voies. Évitez de parcourir la voie à plusieurs cordées.

Le matériel : voie entièrement équipée en goujons de 10 mm inox (L1) et goujons de 12 mm  (L2 à L4). 28 points + relais. Corde de rappel de 50 mètres nécessaire et matériel de grande voie. Une brosse métallique pour nettoyer les prises au passage (merci).

Orientation : sud-est. La voie est à l’ombre vers 15 heures l’été.

Parking et accès : voir la page sur Argis pour l’accès à la roche de Narse. Montez à la grotte sur la carte IGN, en arrivant à la falaise, prendre tout de suite la sente à gauche qui longe la falaise. La suivre sur 100 mètres, passer en bas du secteur initiation et monter juste après le secteur sur une sente évidente pour buter contre la falaise sous les surplombs. Faire encore 100 mètres vers la gauche en suivant le bas de la falaise. Le départ de la voie se situe 10 mètres à gauche d’un arbre sur une petite vire. 30 minutes depuis la voiture.

Descente : descente en 2 rappels de 50 mètres. Repérer le pilier à droite des 2 dernières longueurs de la voie. Au sommet de la voie (relais sur 2 goujons), tirer à droite sur 15 mètres à l’horizontale sur une vague sente pour rejoindre le sommet du pilier (gros chêne). Le relais de rappel est situé 1 mètre en contrebas d’un buis (mort). Descendre à R2. Les relais de descente sont équipés d’anneaux avec des chaînes. Possibilité de descendre dans la voie avec une corde simple de 70 mètres en équipant les relais R1, R3 et R4.

Pour plus de renseignements et pour des retours, n’hésiter pas à me contacter.

3 réflexions au sujet de « Grande voie dans l’Ain et le Bugey : Retour aux Sources à la roche de Narse à Argis »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *