le Pin Bouchain (les Sauvages)

Le site des Sauvages « le Pin Bouchain » est une ancienne carrière de granite désaffectée où on peut pratiquer l’escalade au calme avec une belle vue sur la vallée de la Loire. Le site est parfaitement adapté pour faire ses premières voies en tête.

Présentation du site

En 2017, le site compte 14 voies entre 8 et 20 mètres avec un bon équipement. Le rocher est assez compact, parcouru par de nombreuses fissures très franches. Le site situé à 730 mètres d’altitude est orienté sud-ouest, il est donc praticable en toutes saisons. L’hiver avec du soleil, le site est très agréable l’après-midi.

Ce site est classé TERRAIN D’AVENTURE par la FFME (voir la fiche site) et est en cours de conventionnement. Le port du CASQUE est OBLIGATOIRE et l’ESCALADE est sous VOTRE PROPRE RESPONSABILITÉ car le site est situé sur une PROPRIÉTÉ PRIVÉE, merci donc de respecter les accès de ne pas dégrader le site. Feux interdits, remportez vos déchets.

Accès routier et parking : en venant de Tarare par la N7, se garer le long de la route nationale au niveau du col du Pin Bouchain en face du hameau de la Chapelle. 2 places de parking existent à proximité du point 751 sur la carte IGN (ci-dessous) mais il ne faut les utiliser qu’à condition de ne pas gêner les activités agricoles et les riverains.

Carte d’accès au site d’escalade du Pin Bouchain (données : fond de carte IGN 2017)

Approche (15 minutes à pieds) : emprunter la route qui traverse le hameau de la Chapelle en direction du nord. Passer devant une exploitation agricole et poursuivre sur le chemin rural. A la patte d’oie (point 751 sur la carte IGN), prendre plein Est le chemin le plus à droite en direction de la forêt. On suit une sente qui mène à la falaise en 5 minutes.

Coordonnées GPS du site : 45.923110°N, 4.348247°E

Pratique/bons plans : épicerie et bar le Mot’Bar aux Sauvages. Gîte à la ferme dans le hameau de la Chapelle (Pin Bouchain) : site internet.

Topo des voies d’escalade

En attendant la sortie fin 2017 du nouveau topo « Escalade autour de Lyon » édité par la FFME, le topo est accessible sur le site. Dès la sortie du topo papier, merci de l’acheter pour financer l’équipement 😉

  • 1. Jamming (5c) : dièdre à coincements puis traversée (9 mètres)
  • 2. 5 mètres cube (6a) : dièdre technique puis réta (8 mètres)
  • 3. Lily’s back home (6b) : un réta assez technique où il faut trouver les prises clés (8 mètres)
  • 4. Il ni a pas que la souris qui est chauve (5b) : jolie voie de chauffe homogène en dalle, surplomb et pilier (15 mètres)
  • 5. Lugdunum connection (5c) : départ en dalle puis on franchit le surplomb avec un beau rétablissement (15 mètres)
  • 6. Révolution (6b) : après un départ en dalle, escalader le dièdre  technique. La voie qui marque le renouveau du site ouverte en novembre 2015 (15 mètres)
  • 7. Le diamant (6a) : départ en dièdre puis se rétablir dans la dalle avant  d’escalader la structure du « diamant »… la cotation a évolué en fonction des purges  (15 mètres)
  • 8. Jeu crack (5b) : départ dans le dièdre, dülfer et fin en dalle facile (18 mètres). Ouverte du bas avec Scott C., il donc possible de gravir la voie sur coinceurs avec un jeu de camalots et un des petits aliens pour le haut (15 mètres)
  • 9. Le dru ou la RN7 (5c) : 10 points et peut-être la voie la plus longue du Rhône… partir dans la dalle du bas puis poursuivre droit dans les rochers brisés, le relais se trouve sur le haut de la falaise (19 mètres)
  • 10. La Rebuffat (6a+) : départ dans le dièdre de l’arête S puis gravir la « dalle au piton » avec un mouvement physique avec peu de prise de pieds. Rester vigilant à l’assurage dans le passage de la dalle (16 mètres)
  • 10bis. La diagonale (5b) : variante de sortie plus facile de la Rebuffat si vous êtes bloqué dans la dalle (18 mètres)
  • 11. Salsa ou tango ? (5c/6a) : départ en dalle puis dièdre fissuré, elle ressemble à sa voisine de droite en un peu plus dur (18 mètres)
  • 12. Portique pour clown (5c) : une classique de la falaise avec sa belle dalle fissurée et son dièdre (16 mètres)
  • 13. (projet) : de la pure dalle raide sur prises cassantes, non équipée (12 mètres)
  • 14. Indian Bouchain (7a) : la plus dure du site… une fissure courte et intense qui se corse en haut, engagement et finger-locks à la fin ! (8 mètres)

Pour toute remarque ou question sur la falaise, merci de prendre contact avec l’ouvreur.

Lien vers l’article : Pin Bouchain : une nouvelle falaise dans le Rhône en 2018

Une réflexion au sujet de « le Pin Bouchain (les Sauvages) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *